Jackie Kennedy : trop « cool » pour le protocole

Yves Jasmin, directeur de l’information, de la publicité et des relations publiques, raconte avec amertume son expérience lors de la venue de Jackie Kennedy, en ce jour d’octobre,  à Expo 67.


Par Carmen Desmeules

Vendredi 6 octobre 1967

«On a reçu Jackie Kennedy à Expo 67 », raconte Jasmin. «Elle avait demandé de passer incognito, c’est-à-dire qu’elle serait accompagnée d’une hôtesse ne portant pas l’uniforme officiel. Puis, une fois rendue sur le site, elle a convoqué la presse ».

«Alors, les journalistes sont rapidement arrivés à l’Expo pour la voir. Adieu l’incognito! Le commissaire du pavillon américain appelle Robert Shaw, sous-commissaire général :

‘Mme Kennedy est là, est-ce que vous viendriez la saluer?’ ‘Elle a demandé l’incognito et elle appelle une conférence de presse! Il faudrait qu’elle se branche!’

«Robert Shaw va à sa rencontre et se présente, elle lui donne une main, puis elle se retourne rapidement, indifférente.  C’était vraiment d’une impolitesse!» Elle n’est restée à Montréal que deux jours.

Source: Entrevue avec M. Yves Jasmin, mai 2016



Comments

comments

No Comments Yet

Comments are closed