Aujourd’hui dans l’histoire: le plus grave incendie d’Expo 67

À l’époque où la cigarette n’était pas encore considérée comme nocive, elle faisait tout de même des ravages…


Par Carmen Desmeules

Le 30 mai 1967 à Expo 67, un incendie envahi le pavillon de la Chine nationaliste.

L’ambassadeur de Formose (aujourd’hui, l’île de Taiwan), déclare : «Aucun obstacle ne peut nous empêcher de poursuivre notre participation à l’Expo et de célébrer avec vous le centenaire du Canada.» Le pavillon, complètement détruit à l’intérieur, sera reconstruit et rouvrira le vendredi 30 juin à la grande joie des ressortissants chinois.

L’origine de l’incendie serait, semble-t-il, un mégot de cigarette oublié dans une salle de cinéma.

Ce fut de loin le plus grave incendie sur le site pendant l’Exposition. Seuls le toit et les murs extérieurs ont été épargnés. Dans l’après-midi, une alerte à la bombe près du pavillon cubain est déclenchée. Découvert peu après son explosion, l’engin ne fera aucune victime ni dommage.

Côté statistiques : sur un total de 8 300 incidents survenus sur le site, on note une tentative de suicide, 50 personnes tombées à l’eau, 321 fausses alertes, 39 alertes à la bombe, 345 hospitalisations, une naissance et 20 décès naturels. Le service des incendies a contrôlé 216 incendies dont seul celui du pavillon de la Chine nationaliste a été majeur.

Sources: 5e rapport Expo 67

Pour en savoir plus sur l'histoire derrière l'Histoire d'Expo 67

lire Mission Accomplie


Comments

comments

No Comments Yet

Comments are closed