Le thriller documentaire Expo 67 mission impossible


Construit comme une grande fresque cinĂ©matographique, Expo 67 Mission Impossible est un vĂ©ritable thriller qui s’ouvre sur ces hommes qui sont les vĂ©ritables Mad Men de MontrĂ©al. Les organisateurs n’ont que 1628 jours pour construire une Ăźle, 128 pavillons, 3 ponts et quelques trains capables d’accueillir des dizaines de millions de visiteurs. Un ordinateur de l’Institut de recherche Stanford prĂ©dit leur Ă©chec. Le premier comitĂ© organisateur dĂ©missionne. Les spĂ©culateurs s’agitent. Ottawa et QuĂ©bec hĂ©sitent Ă  payer pour un Ă©vĂ©nement Ă©phĂ©mĂšre qui coĂ»tera plus cher que tous les ponts de MontrĂ©al.

MalgrĂ© les tracasseries sans fin du cabinet de Lester B. Pearson, la quasi entreprise de sabotage de certains journalistes, tout sera prĂȘt pour l’ouverture officielle le 28 avril 1967. Il s’ensuit six mois complĂštement fous: 183 jours durant lesquels les Mad Men de MontrĂ©al – Robert Shaw, Yves Jasmin, Philippe de GaspĂ© Beaubien et quelques autres – surmontent tous les obstacles. Les menaces des Black Panthers contre Lyndon Johnson; la grĂšve du mĂ©tro; les appels Ă  la bombe du FLQ ; les files d’attente interminables partout; la pĂ©nurie d’hĂ©bergement crĂ©ant des situations cocasses; la cohue lors de la visite de Grace Kelly; le choc politique suscitĂ© par le «Vive le QuĂ©bec libre !» de Charles de Gaulle et les enfants perdus … Le tout dans un cortĂšge invraisemblable de 63 chefs d’État, 3000 invitĂ©s d’honneur, 35 000 journalistes et 25 000 artistes de partout dans le monde.

Au XXe siĂšcle, aucune exposition n’aura produit une telle dĂ©tonation dans son pays hĂŽte et dans le monde. Expo 67 Mission Impossible raconte comment la puissante direction artistique d’Expo 67 capture tous les possibles de son temps, introduisant l’architecture space frame, Imax, le tĂ©lĂ©phone mains libres, les pictogrammes, bouleversant le monde des arts et jusqu’aux habitudes culinaires. C’est aussi la naissance de l’industrie quĂ©bĂ©coise du design, de la mode et de la publicitĂ©. Expo 67 a voulu ĂȘtre, et aura Ă©tĂ©, une formidable utopie dont les effets sont toujours visibles 50 ans plus tard. DurĂ©e de 68 minutes.

Un film de GUYLAINE MAROIST, MICHEL BARBEAU & ERIC RUEL
Montage : MARTIN GAGNON & ERIC RUEL
Recherche : MICHEL BARBEAU, JULIE BARLOW, PIERRE-ALEXIS JASMIN, GUYLAINE MAROIST & JEAN-BENOIT NADEAU
Consultant Ă  la scĂ©narisation & Écriture des narrations : SYLVAIN CORMIER
Consultants : DANIEL DUPRÉ, PIERRE HUET, SERGEI PLEKHANOV
Montage son : MARTIN GAGNON, FRANÇOIS LACASSE, ERIC RUEL
Mixage son : FRANOIS LACASSE
Producteurs : GUYLAINE MAROIST & ERIC RUEL


« ☆☆☆☆
 On aime la qualitĂ© de la recherche, le montage rythmĂ©, le dynamisme (
), la fiertĂ© transmise par le film. »
— Normand Provencher, Le Soleil

« TrÚÚÚÚs bon documentaire. »
— StĂ©phanie Tremblay, Radio-Canada QuĂ©bec

« Fabuleux documentaire. »
— Richard Therrien, Le Soleil

« Il faut absolument voir Expo 67 Mission Impossible. »
— JosĂ©e Legault, Journal de MontrĂ©al

« Merveilleux documentaire. »
— StĂ©phane Garneau, Radio-Canada

« On voit qu’il y a beaucoup, beaucoup de travail derriĂšre ça. » — Émilie Perreault, 98,5 fm

« Expo 67 Mission Impossible, un documentaire fascinant. » — Julie Jasmine Boudreault

« Un documentaire extraordinaire. » – Guy A Lepage, Tout le monde en parle


À propos des Productions de la ruelle

La compagnie Les Productions de la ruelle Ɠuvre depuis 15 ans Ă  la production de documentaires uniques et de sĂ©ries documentaires. MenĂ©e avec conviction par les producteurs Guylaine Maroist et Éric Ruel, elle communique au monde l’autre versant de l’Histoire, met en lien les multiples gĂ©nĂ©rations et la mĂ©moire collective tout en questionnant avec rigueur les enjeux scientifiques, les questions dĂ©mocratiques, les institutions politiques et le monde tel que nous le connaissons.

Une dĂ©marche au cƓur du savoir, de l’éducation, de la connaissance et du bien commun. Elle est rĂ©cipiendaire de plusieurs prix dont plusieurs GĂ©meaux, le Grand Prix du jury au Festival du film indĂ©pendant de New York, le Grand Prix Boomerang 2009, le Prix Pierre-Breton 2011 et le VIFFF d’or 2015. Productions de la ruelle, a aussi Ă©tĂ© rĂ©cipiendaires du prix Pierre Berton pour la sĂ©rie J’ai la mĂ©moire qui tourne. On lui reconnait aussi le coup-de-poing Gentilly Or Not To Be (gagnant de 2 prix GĂ©meaux) et le documentaire Bombes Ă  retardement (gagnant du Gold Ribbon Award pour le meilleur documentaire canadien et du Grand Jury Prize au Festival International de Film IndĂ©pendant de New York.)


Expo 67 mission impossible a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ© dans le cadre d’une collaboration entre les Productions de la ruelle et BibliothĂšque et Archives Canada. (EN SAVOIR PLUS)

PROJECTIONS


BibliothÚque de Saint-Constant, Saint-Constant, QC // Version française, 26 avril, 19:00

BibliothÚque Jean-Marc-Belzile, Lachute, QC // Version française, 9 mai, 19:00




Obtenez un DVD « Expo 67 mission impossible », un T-shirt Expo « édition limitée » et plus encore!