Venez voir la Tchécoslovaquie!


Par Carmen Desmeules

Jeudi, 7 septembre 1967

Journée type à Terre des Hommes, l’Exposition universelle à Montréal. Pour la Journée nationale du Sénégal, il y a une délégation de dignitaires représentant le pays, des acrobaties aériennes… et une brève panne de courant. ( À VOIR: Le déluge à Expo 67)

C’est aujourd’hui que le maire de Montréal, Jean Drapeau, se rend à Ottawa pour discuter de l’avenir des îles d’Expo 67. Deux jours plus tôt, le premier ministre québécois Daniel Johnson a aussi eu des entretiens avec le comité exécutif de la Ville de Montréal concernant l’utilisation future et l’aménagement des îles.  C’est à l’été 1968 que les îles revivront sous l’appellation Terre des Hommes.

Sculpture au pavillon de la Belgique; crédit photo : Bibliothèque et Archives Canada

La cueillette des pièces de monnaie lancées dans le bassin du pavillon de la Belgique totalise 3 003$ qui seront remis à l’Université de Montréal pour la recherche ophtalmique. Un premier envoi s’était élevé à 1 960$.

Au pavillon australien, on s’inquiète du sort d’un kangourou qui a une patte paralysée! Il sera transporté au jardin zoologique de Granby pour y être soigné par les vétérinaires.

Cliquez pour voir le pavillon de plus près!
Pavillon de l’Australie; crédit photo : Bibliothèque et Archives Canada

Côté spectacle, c’est le jazz qui est à l’honneur ce soir à l’Expo-Théâtre, Duke Ellington et Sarah Vaughan.

Le pavillon de la Tchécoslovaquie est des plus populaires et considéré comme l’un des plus beaux. D’autant plus qu’il paraît qu’on y mange à merveille!

Cliquez pour voir la Tchécoslovaquie de plus près, ainsi qu’une de ses expositions et le pavillon en construction!
Pavillon de la Tchécoslovaquie; crédit photo : Bibliothèque et Archives Canada

Petite statistique : pour se restaurer sur le site, chaque visiteur dépense en moyenne 1,80$. Dans les restaurants : 3,05$ et dans les casse-croûte 0,73$. Une époque!

La romancière, auteure de best-sellers, Pearl Buck visite l’exposition. Depuis des années, elle verse les produits de ses droits d’auteur à une fondation destinée à venir en aide aux enfants eurasiens. Elle est accompagnée de ses huit enfants adoptés.

Sources: Fonds d’Expo 67, Bibliothèque et Archives Canada.



Comments

comments

No Comments Yet

Comments are closed